Hypnose Ericksonienne                                                                                         PNL  /  EMDR+

L'hypnose Ericksonienne :

Un peu d'histoire :

Milton H. Erickson (1901-1980) : un personnage phare de l'hypnose

Psychiatre américain, Erickson utilise très tôt l'autohypnose comme un outil dans sa propre lutte contre une paralysie motrice et sensorielle de tout le corps apparue dans le cadre d'une poliomyélite. Avec l'autohypnose, il sortira de cette paralysie ce qui l'amènera à une grande conviction à propos des effets thérapeutiques de la suggestion et de l'hypnose. Milton Erickson va permettre un renouvellement complet de la pratique hypnothérapeutique.

Pour Erickson, l'hypnothérapeute n'est dans la nécessité de fournir une solution à son patient. C'est au patient de mettre à profit l'état hypnotique pour accéder à ses ressources intérieures, trop souvent inexploitées. Pour lui, l'inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l'état hypnotique doit permettre de coopérer. L'inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose Ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.                                                                                                                                      Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives; il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande.                                                                                                                                          Son approche s'illustre par une citation lors d'une conférence que Milton Erickson donna à Seattle en 1965 :

« Vous ne contrôlez pas le comportement d'une quelconque autre personne. Vous apprenez à le connaître, vous aidez les patients en l'utilisant, vous aidez les patients en les dirigeant de telle façon qu'ils rencontrent leurs besoins; mais vous ne travaillez pas avec les patients pour atteindre vos propres buts. Le but est leur bien-être, et si vous réussissez à obtenir leur bien-être, vous touchez directement votre propre bien-être. »

 Comment fonctionne l'hypnose Ericksonienne :

 L'Hypnose Ericksonnienne est une thérapie dite brève.                                                                                     Cinq à dix séances, sur une durée de quelques semaines à quelques mois sont suffisantes, une séance dure environ 1h.

Elle est Caractérisée par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste, cette forme d'hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL)...  

Vous avez surement déjà vécu ce style de situations .

Vous êtes dans un train, plongé dans un livre ou vous conduisez votre voiture plonger dans vos pensées .... votre attention "décroche" et soudain vous êtes arrivé. Que s'est-il passé ? Vous n'avez pas bougé mais votre esprit était ailleurs.

C'est cet état d'ailleurs que va favoriser l'hypnothérapeute chez son patient. L'hypnose est obtenue par des mots simples, des suggestions, prononcés par une voix douce et rassurante. Ces mots sont inspirés du comportement du patient, de ses goûts, de sa vision des choses. Ils sont donc différents pour chacun.

L'état hypnotique entraîne une relaxation qui favorise la légèreté du corps (un bras peut se lever sans effort) et le lâcher-prise mental. Un moment agréable donc, qui laisse après l'idée qu'on est capable de faire quelque chose de bien pour soi.

L'état hypnotique provoque également une activation des fonctions inconscientes, propices à la créativité. Le patient se met à "carburer" pour trouver les réponses aux questions que pose le thérapeute.                          Au "réveil"  ( l'hypnose est aussi une sorte de sommeil ) , il se sent apaisé.                                                         Et sans s'en rendre compte, il va peu à peu modifier sa façon d'appréhender les situations qui le gênent. C'est donc bien lui l'acteur du changement.

Mais c'est grâce au talent du thérapeute, qui va patiemment l'observer et l'accompagner par ses suggestions, que ce changement va s'opérer. On raconte beaucoup d'histoires au cours de ces séances, des histoires auxquelles le patient peut s'identifier sans se sentir en cause, s'imaginer dans sa vie future, régler ses problèmes...                                                                                                                                                             Ces changements ne se font pas en un jour bien sûr. Il faut y travailler. Les personnes sont invités à reproduire chez eux certains moments des séances.

La nuit porte conseil. L'hypnose, c'est un peu cela aussi. Cette technique vise à confier nos problèmes à notre monde intérieur qu'est notre inconscient pour les résoudre.


Durant les premières séances , nous travaillerons ensemble sur les trois émotions principales qui sont :

- La peur

- La colère

- La tristesse

Ce travail permet de réguler ces émotions afin que celles-ci ne nous envahissent plus.

Pour stabiliser d'éventuelles  fluctuations émotionnelles , ces trois séances seront accompagnées de Reiki.



La PNL

 La PNL a été inventée il y a presque 30 ans par deux californiens : Richard Bandler et John Grinder. Leur idée est que tous ceux qui réussissent ont des gestes et des comportements communs. Et selon eux, il est tout à fait possible de reproduire ces attitudes afin de réussir soi-même. Ils ont donc observé différents meneurs, communicants, pédagogues, thérapeutes... La programmation neurolinguistique était née.

La PNL a donc pour but de reprogrammer le cerveau afin d'y ajouter de nouveaux potentiels. Et comme son nom l'indique, elle va principalement agir sur les capacités de communication. Car la programmation neurolinguistique a notamment pour base les principes émis par Alfred Korzybski. Pour lui, le langage est une source d'incompréhension mais a une influence énorme sur autrui. Maîtriser cet aspect des échanges est essentiel dans le développement relationnel. Dans le détail, la PNL se propose ainsi d'identifier nos comportements et réflexes inadaptés pour les remplacer par des actions plus positives. Utiliser la PNL durant une thérapie d'hypnose

L'EMDR

Découverte en 1987 par une psychologue américaine, Francine Shapiro, membre du Mental Research Institute de Palo Alto, l'EMDR (Eye movement desentization and reprocessing) consiste à faire effectuer une série de mouvements oculaires à un patient souffrant d'un traumatisme afin de le "déconnecter" de souvenirs envahissants et des émotions négatives qui en résultent.                                                                                                                              L'EMDR ne peut ni effacer, ni changer le passé, mais permet qu'il ne fasse plus "mal".               Cette thérapie est particulièrement indiquée pour traiter des traumatismes, plus ou moins complexes.

Comment se déroule une séance EMDR :

Le praticien aide le patient à repérer exactement le problème ou l'événement qui sera la cible du traitement. Pendant que les pensées et les sentiments remontent à la surface, le praticien et le patient travaillent ensemble pour stimuler les mouvements des yeux qui accompagnent l'expérience brièvement rappelée. Pendant que les mouvements des yeux sont stimulés, les émotions sont libérées. Les séries successives et assez brèves de mouvements des yeux (30 secondes à quelques minutes) continuent jusqu'à ce que les émotions soient neutralisées et que l'événement passé devienne associé par le patient à des pensées et des sentiments positifs sur lui-même, comme « Je réalise maintenant que ce n'était pas ma faute ».

 Champs d'application :

  • États dépressifs, dépression, déprime
  • Troubles anxieux, angoisse, stress
  • Troubles de la personnalité
  • TOC, manies
  • Phobies, phobies scolaires, sociales, etc.
  • Confiance en soi
  • Préparation aux examens, à des épreuves
  • Travail sur le deuil
  •  Travail sur les violences et les séquelles de traumatismes
  • Travail sur les dépendances et autres
  • Domaine médical et dentaire : préparation à une intervention chirurgicale, résolution d'une phobie des soins médicaux ou dentaires, travail sur les acouphènes, la perception de la douleur, etc.
  • Domaine spécifiquement dentaire: travail sur le bruxisme statique ou dynamique (serrer les dents, grincer des dents), travail sur les acouphènes, sur la succion du pouce, travail sur la douleur aigüe, travail sur les nausées.
  • Troubles psychosomatiques
  • Allergies
  • Douleurs chroniques...... 






Une thérapie par l'Hypnose, la PNL ou l'EMDR ne peut en aucun cas, se substituer à un traitement médical  sans l'avis de votre médecin.